Les jeunes poètes de la rue

Publié: 12 novembre 2013 dans Cinéma, Musique
Tags:, , , ,

CRITIQUE DE MA VIE RÉELLE DE MAGNUS ISACSSON

Texte : Karine Tessier

MVR AFFICHE FINALE 1/2 format.indd

Ma vie réelle est en quelque sorte le testament sur grand écran de Magnus Isacsson. Le regretté documentariste, décédé en août 2012 des suites d’un cancer, a eu une carrière jalonnée d’œuvres à caractère social ou politique, toujours réalisées avec une grande sensibilité et un profond respect de la différence. Mais à ceux qui le qualifiaient de cinéaste engagé, Isacsson répondait qu’il documentait plutôt « ce que font les gens engagés ».

En 2008, lorsque des émeutes éclatent à Montréal-Nord à la suite de la mort de Freddy Villanueva, un jeune de 18 ans abattu par la police dans un parc, le réalisateur s’interroge sur la réalité dans ce quartier, l’un des plus multiethniques de la métropole. Il choisit d’y consacrer un film, pour montrer que la vie dans ce coin de la ville ne se résume pas à des épisodes de violence et des voitures incendiées.

Magnus_Isacsson

Magnus Isacsson

Pendant 18 mois, Magnus Isacsson suit Michael, Mikerson, Alexandre et Danny, âgés entre 17 et 22 ans, et met brillamment en images leurs douleurs et leurs tourments. Certains ont été délaissés par leurs parents ; d’autres ont décroché de l’école, où ils étaient victimes d’intimidation.

Devant leurs problèmes de famille, de justice, de pauvreté, de drogue, une arme : le rap. Une musique revendicatrice, contestataire, et toujours sincère. C’est à travers elle que ces jeunes cœurs à vif extériorisent leurs peurs et leurs démons, dévoilent parfois leurs idées suicidaires. Mais c’est également elle qui les aide à continuer.

Au fil des semaines, les quatre jeunes évoluent, se découvrent des passions et gagnent en maturité. Et, quelquefois, ils trébuchent pour mieux reprendre leur élan. Difficile de rester insensible devant les yeux brillants de fierté de ces rappeurs lorsque ceux-ci entendent pour la toute première fois leur poésie mise en musique par leur professeur, mentor et confident Don Karnage. Dans un petit studio du nord de Montréal, ces artistes au talent brut ont trouvé un allié.

On ne peut qu’être admiratif du boulot accompli par l’auteur de Ma vie réelle. Parce qu’on le sent bien, les protagonistes du film ont été échaudés par une couverture médiatique qui, souvent, les stigmatise. Mais, après quelques mois de tournage, ils ont commencé à s’ouvrir à Isacsson et à son équipe. En résulte des entretiens honnêtes, bouleversants, qui laissent entrevoir toute l’affection qu’éprouve le documentariste pour ses sujets.

jeunes

De gauche à droite : Michael, Danny, Alexandre et Mikerson.

Pour faire écho aux propos sans compromis de Michael, Mikerson, Alexandre et Danny, les images d’une beauté crue du directeur photo Martin Duckworth, un fidèle collaborateur d’Isacsson. Des petits appartements modestes au bitume usé des rues de Montréal-Nord, Ma vie réelle dévoile tout le charme imparfait d’un quartier bouillonnant, où l’esprit communautaire et la solidarité sont une question de survie.

Dans cette dernière œuvre d’un pionnier du documentaire canadien, jamais on ne sous-estime ou banalise les problèmes sociaux et économiques qui pullulent dans ce quartier de la métropole. Mais on y souligne également l’espoir et les rêves de toute une génération. On y fait le portrait de quatre jeunes attachants, pour qui l’art est l’ultime moyen d’expression et de revendication. Et ce, sans aucune fausse note.

Ma vie réelle de Magnus Isacsson est disponible en DVD depuis le 17 septembre dernier.

Pour télécharger la chanson du film, interprétée par Mikerson : http://www.maviereelle.com/Musique-Music

Site Web officiel du film : http://www.maviereelle.com/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s