Texte : Adyt

Photo: MEG

Photo: MEG

C’est reparti pour une 16e édition du Montreal Electronique Groove (MEG), festival qui s’étale sur deux fins de semaine, du 24 juillet au 2 août, et qui permet de découvrir une belle brochette d’artistes électro, hip-hop, pop ou rock, d’ici et d’ailleurs.

Le MEG, qui a été créé en 1999, continue année après année à nous faire découvrir la relève dans plusieurs styles musicaux, tout en étant un point de rencontre pour les gens de l’industrie et une vitrine pour la scène urbaine montréalaise, en collaborant avec Osheaga et Piknic Électronik. Adeptes du FOMO (Fear Of Missing Out), n’ayez crainte! Voici nos suggestions :

Pif Paf Hangover, le 24 juillet au Divan Orange

Groupe formé en 2009, Pif Paf Hangover a sorti son premier album Curry Love en mars dernier, disque indie pop/rock/électro (imaginez donc!). Ce quatuor − Manu (synthé et voix), Frank (batterie), Maxo (guitare et voix), ainsi que Gab (basse et voix) – est un habitué de la scène. Avec leur premier EP, ils ont écumé les festivals : OUMF, Artefact, M pour Montréal… Vous pourrez les voir au Divan Orange avec L’Indice et Navet Confit.

 

The Posterz, le 24 juillet à La Sala Rossa

Phénomène hip-hop montréalais qui dépasse de plus en plus les frontières de la Belle Province, The Posterz nous a régalés avec son premier EP Starship & Dark Tints, en téléchargement gratuit, en octobre 2013. Offrant un mélange de trap et d’EDM (Electronic Dance Music), ce trio montréalais qui spit en anglais est souvent comparé à The Underachievers. Leur mixtape sera réédité fin juillet dans une version augmentée. Ils ont récemment sorti un vidéoclip pour accompagner le très bon morceau « All I Know ». Vous pourrez les voir à La Sala Rossa avec Les Anticipateurs et le beatmaker J.u.D..

 

Mozart’s Sister, le 25 juillet à La Sala Rossa

C’est la Montréalaise Caila Thompson-Hannant qui se cache derrière le moniker Mozart’s Sister, objet musical difficilement étiquetable. La chanteuse et musicienne se classe dans un nouveau genre, la dirt pop. On retrouve dans sa musique de la pop et de la house, qui accompagne des textes sombres. Après deux EP, Dear Fear et Hello, qui ont connu un succès certain, Mozart’s Sister s’apprête à sortir son premier album. Being, qu’elle a entièrement produit seule (composition, arrangements et enregistrement), sortira en août sur le label Asthmatic Kitty Records. Le premier extrait « Enjoy » est sorti en mai. Vous pourrez la voir à La Sala Rossa avec FOXTROTT et Propofol.

 

Soirée Soulection, le 25 juillet au Belmont

Soulection a été fondé en 2011 par Joe Kay, Guillaume Bonte et Andre Powers. Basé à Los Angeles, ce projet multiforme est à la fois une étiquette de disques, un collectif d’artistes (15 beatmakers et près d’une dizaine de D.J.) et une émission de radio. On retrouve sur le label deux artistes montréalais, Da-P et Modlee & Vlooper. Vous entendrez plusieurs membres du collectif sur les White Labels Series, quatre tracks gratuites d’un des artistes de la maison. Vous pourrez aussi les découvrir au Belmont avec les beatmakers Sango et Da-P, ainsi que les D.J. Andre Power et Eden Hagos.

 

Suuns, le 26 juillet à la SAT

Ce groupe montréalais a beaucoup fait parler de lui en 2013. Son album Images du Futur, sorti au Canada sur le label montréalais Secret City Records, était sur toutes les lèvres et dans tous les écouteurs. Le morceau « 2020 » s’est même retrouvé sur la bande originale du film Only God Forgives de Nicolas Winding Refn. Ce second effort, réalisé par Jace Lasek des Besnard Lakes, offre un mélange élégant de rock, de post-punk et de rock psychédélique. En live, le quatuor nous emmène dans une atmosphère oppressante et sensuelle. Vous pourrez les voir à la SAT avec deux autres groupes de Montréal, Seoul et Technical Kidman, qui vient de sortir un nouvel EP.

DANGER, le 1er août au Belmont

Derrière cet alias, se cache Franck Rivoire, musicien, D.J. et graphiste/designer. Représentant la nouvelle vague de la French Touch, DANGER est un serial remixer (Estelle, Midnight Juggernauts, La Roux). Il a sa propre étiquette de disques, 1789, et un autre projet, SUNSET. Ambiance assurée, puisque ses performances sont toujours agrémentées de visuel. Vous pourrez le voir au Belmont entouré de quatre Canadiens : Das Mörtal, Omni, Pomo et Mr. Nokturn.

 

Acid Arab, le 2 août à la Place des Festivals (gratuit)

Guido Minisky et Hervé Carvalho, le duo derrière Acid Arab, avait pour ambition de faire un mariage improbable de musiques à la marge, l’acid house aux États-Unis et la musique orientale en Europe. Pari réussi, avec cette musique qui vous fera nécessairement vous déhancher. Ils ont d’ailleurs fait appel à une quinzaine de producteurs pour réaliser Acid Arab Collections. Vous avez deux chances de les voir en live : sur la Place des Festivals ou encore sur le MEG Boat, pour une croisière endiablée.

 

Site Web officiel du MEG : http://www.megmontreal.com/fr/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s